STOP LINKY CLAYES

RETOUR SUR LE 22 MARS A PARIS – MAISON DE LA RADIO

« lettre ouverte pour les candidats à l’élection
présidentielle » :
http://www.santepublique-editions.fr/objects/Linky-mail-aux-candidats-a-l-election-presidentielle.rtf

____________________________________________________________

Compteurs Linky, leur installation forcée est-elle bien réglo ?

article très complet, écrit par le journal l’Humanité.

http://www.humanite.fr/compteurs-linky-leur-installation-forcee-est-elle-bien-reglo-633676

_________________________________________________________________

De plus en plus de femmes et d’hommes politiques soutiennent les collectifs Anti-Linky

 

De nombreux collectifs anti-linky se sont rassemblés hier devant la maison de la Radio à Paris à l’occasion de l’audition des candidats à l’élection présidentielle 2017 par l’association des Maires de France. Les manifestants étaient compris entre 400 et 700 suivant les sources. Précisons que la date (un mercredi) et la grande distance de Paris pour certains collectifs, ne facilitait pas le déplacement. Des rassemblements ont également été effectués en province par ceux qui ne pouvaient se déplacer comme à Nantes, Lorient et à Rennes par exemple.

Plusieurs candidats à l’élection sont venus à la rencontre des manifestants et leur ont apporté leur soutien.

Nicolas Dupont-Aignan.

Nicolas Dupont-Aignan indique que le matin même, EDF contactait son Directeur de Cabinet pour faire pression sur lui afin qu’il ne parle du Linky devant les maires de France.

La députée du Calvados Isabelle Attard et Gabriel Amard, l’un des porte-parole de Jean-Luc Mélenchon.

Philippe Poutou

Nathalie Arthaud.

Voici la réponse à une lettre ouverte d’un collectif.

Réponse de Nathalie Arthaud au sujet du compteur Linky

Voir également un précédent article avec d’autres vidéos

N’en déplaisent à certains, le « rapport de force » commence à s’inverser en faveur des anti-linky. La lutte est difficile, les méthodes de voyous pour forcer l’installation des compteurs se multiplient, mais la résistance se renforce.

La commune de Bovel se prononce contre le compteur Linky

Le collectif Chartres de Bretagne
Lettres de refus (exemples à télécharger), sommation par huissier et protection du compteur
Pétition Anti-Linky

Le Conseil Municipal de Bovel s’est prononcé contre le compteur Linky vendredi dernier (17/03/2017). Il s’agit de la 3ème commune d’Ille et Vilaine se prononçant contre les compteurs communicants.

Le maire de Bovel, José Mercier, a invité en préambule du Conseil, Michel Coste, ingénieur dans les fluides et réseaux thermiques. Ce dernier a pu exposer durant plus d’une heure les griefs vis-à-vis des compteurs Linky, depuis l’utilisation du CPL jusqu’à la facturation défavorable aux usagers en passant par les détériorations possibles des appareils ménager, le danger pour les personnes électrosensibles …

Les conseillers, qui découvraient ces éléments ont été ébahies et ont voté à l’unanimité pour refuser le remplacement des compteurs existants.

Voir l’article de Ouest-France ci-dessous.

Rappelons qu’à ce jour, plus de 340 communes se sont prononcées soit pour un moratoire, soit pour un voeu de refus, soit pour une interdiction. Mais pourquoi tant de communes prennent cette décision ?

Tout simplement parce que les conseils municipaux commencent à être informés de la réalité sur ces compteurs.

Merci à ces maires et conseillers municipaux, de plus en plus nombreux, qui prennent des décisions courageuses.

A->  –URGENT —- Appel à tous  –  APPEL A TEMOIGNAGES

Le collectif de Clayes vous invite à nous envoyer vos témoignages pour tous les dégâts matériels ou toutes autres conséquences subies suite à l’installation d’un compteur Linky. Merci de nous faire parvenir vos témoignages sur StopLinky.Clayes@laposte.net_

Ceux-ci permettrons d’appuyer nos revendications à venir.

Le collectif de Clayes ,

_____________________________________________________________

_____________________________________________________________

B->     Oui vous avez le droit de refuser le compteur Linky,

Le refus du Linky est facile et
sans risque dans 20 millions
de logements en France !

Comment faire face au passage en force et au harcèlement téléphonique

« Ci-joint les conseils de M. Laye Camara du collectif
Refus Linky Maisons-Alfort (94) pour faire face aux poseurs de Linky :
http://www.santepublique-editions.fr/objects/Conseils-pour-faire-face-aux-poseurs-de-Linky.pdf « 
_____________________________________________________________

Refus des compteurs Linky : attention
aux mensonges et menaces d’Enedis !

Non, vous n’allez pas payer le compteur, ni une somme
mensuelle, ni une amende, ni avoir l’électricité coupée, etc

– Harcèlement téléphonique ou physique : défendez-vous !

http://refus.linky.gazpar.free.fr/refus-mensonges-enedis.htm

____________________________________________________________

Les raisons du refus des compteurs Linky 

http://refus.linky.gazpar.free.fr/edito-refus-compteurs-communicants.pdf

________________________________________

Quelques chiffres et informations sur le CPL (Courant Porteur en Ligne)

Le collectif Chartres de Bretagne
Lettres de refus (exemples à télécharger), sommation par huissier et protection du compteur
Pétition Anti-Linky (de Chartres de Bretagne)

chiffres-sur-le-cpl

Les compteurs Linky installés à partir de 2017 utiliseront la norme CPL G3. Rennes fera partie des premières communes équipées du compteur en CPL G3 car le déploiement sur la capitale bretonne est prévu à partir de mars 2017.

deploiement-du-cpl-g3

L’intérêt du CPL G3 est de pouvoir augmenter le débit des données informatiques transmises. Enedis annonce que les compteurs n’envoient que 800 octets par jour, soit l’équivalent, d’après eux, d’un SMS. Pourquoi augmenter le débit des compteurs si on nous dit que les données récupérées sont très faibles ?

Source provenant du dossier d’évaluation de l’expérimentation Linky de la Commission de Régulation de l’Energie (CRE).cpl-g3

Les CPL G1 et G3 utilisent des radio-fréquences. Ces dernières sont classées depuis 2011 par l’Organisation Mondiale de la Santé, comme potentiellement cancérogènes.

cpl

stop-linky-fin-darticle

Les mensonges d’Enedis (ex eRDF) sur les Radio-fréquences

Lettres de refus (exemples à télécharger), sommation par huissier et protection du compteur

Bernard Laurans, Directeur Régional d’Enedis (ex eRDF) Bretagne affirme en direct sur l’antenne de Radio Bleu Armorique que Linky n’émet aucune radio-fréquence.
Vous pouvez écouter les propos de Monsieur Laurens ci-dessous.

Bernard Laurans sur Radio Bleu Armorique

Cette affirmation est proprement hallucinante et mensongère.

laurans-2

Qu’est-ce qu’une radio-fréquence ?
Le terme radio-fréquence (souvent abrégé en RF) désigne les ondes radio dont le spectre est situé entre 3 KHz et 300 GHz, ce qui inclut les fréquences utilisées par différents moyens de radiocommunication, notamment la téléphonie mobile, le Wi-Fi ou la radiodiffusion, ainsi que des signaux destinés à d’autres usages comme les radars ou les fours à micro-ondes.
Définition radio-fréquence

Rappelons la fréquence utilisée par le CPL du compteur Linky dans sa version actuelle en norme G1. Enedis parle bien d’une plus haute fréquence de 63 à 74 KHz superposée au signal électrique.radio-2

Les fréquences de 63 à 74 KHz (63 000 à 74 000 Hz) sont bien des radio-fréquences puisqu’elles sont comprises dans la plage des 3 KHz à 300 GHz (3 000 à 300 000 000 000 Hz). Pourquoi alors, Monsieur Laurans, indique que le Linky n’émet aucune radio-fréquence ?

Regardons le fonctionnement du CPL (Courant Porteur en Ligne)
Le principe des CPL consiste à superposer au courant électrique alternatif de 50 ou 60 Hz un signal à plus haute fréquence et de faible énergie. Ce deuxième signal se propage sur l’installation électrique et peut être reçu et décodé à distance. Ainsi le signal CPL est reçu par tout récepteur CPL de même catégorie se trouvant sur le même réseau électrique. Cette façon de faire comporte cependant un inconvénient : le réseau électrique n’est pas adapté au transport de hautes fréquences car il n’est pas blindé. En conséquence, la plus grande partie de l’énergie injectée par le modem CPL est rayonnée sous forme d’onde radio.
Fonctionnement du CPL

De plus, Bernard LAURANS compare le CPL utilisé depuis les années 60 pour les heures creuses et pleines avec le CPL utilisé par le Linky. Le premier à une fréquence de 175 Hz alors que le second à une fréquence de 63 300 à 74 000 Hz (soit 400 fois plus) !
La fréquence de 175 Hz n’est pas une radio-fréquence contrairement à celle du Linky.

Mensonges pour tromper les personnes ou erreurs involontaires ?

Qu’en est-il du fameux module ERL (Emetteur Radio Linky), qu’ Enedis « oublie » toujours de mentionner.
Ce petit boitier, qui n’est pas installé de base dans les actuels Linky, le sera dans quelques semaines. Il sera payant, sauf pour les ménages à faibles revenus, et permettra de connecter le fameux boitier permettant d’avoir sa consommation en temps réel. Précision importante, la recommandation initiale de la Directive Européenne, conditionnait l’installation des compteurs communicants (Linky) avec l’installation du boitier d’information sur la consommation en temps réel, et cela devait être sans frais pour le consommateur !
La même recommandation était faite par l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maitrise de l’Energie).

Non seulement, le boitier n’est pas encore proposé aux ménages français, mais quand il le sera, cela sera payant. Le plus grave, est que ce boitier se connectera au compteur Linky (sur l’ERL) avec un protocole de Radio-fréquence nommé le ZigBee. Ce dernier ayant une fréquence de … 868 MHz (868 000 000 Hz).

erl

zigbee

Fréquences du ZigBee

Contrairement aux propos de Monsieur Laurans, le Linky émettra des radio-fréquences, et surtout il y en aura de deux types : CPL et ZigBee.

stop-linky-fin-darticle

_____________________________________________________________

 C->   Compte rendu de notre entrevue avec   le maire de CLAYES le 13 janv 2017 suite au Courrier +  

              au document Médiapart que nous avions déposés le 20-12 en mairie de Clayes

Bonjour à tous,
Tout d’abord le collectif Stoplinky de Clayes vous adresse ses meilleurs voeux pour la nouvelle année 2017.
Nous vous faisons suivre l’avancement de nos travaux, vous trouverez ci-dessous le COMPTE-RENDU DE LA REUNION DU 13 JANVIER 2017 AVEC LE MAIRE DE CLAYES qui fait suite au courrier que nous avions déposé à son intention en mairie le 20 décembre 2016 accompagné d’un document annexe de Médiapart.
 
– courrier adressé au maire en date du 20-12-2016 cf. pièce jointe: courrier-maire-de-clayes
 
________________________
 

COMPTE-RENDU DE LA REUNION DU 13 JANVIER 2017 AVEC LE MAIRE DE CLAYES

 

Le maire de Clayes, Philippe Sicot nous a reçu le 13 janvier 2017, afin de nous faire-part de son

positionnement, suite à la réception du courrier et du document Médiapart, déposés en mairie le 20

décembre 2016 à son intention par le comité Stop Linky de Clayes.

 

Il nous informe que, suite à notre intervention en Conseil municipal  le 28 novembre 2016 pour l’alerter

des risques potentiels induits par les nouveaux compteurs électriques Linky, il a envoyé un courrier à

ENEDIS en recommandé AR le 9 décembre 2016 afin de les prier de bien vouloir différer l’installation de

ces compteurs au niveau de l’école publique, de la cantine municipale et la bibliothèque, dans l’attente

d’informations fiables d’autorités compétentes.

 

Le 12 décembre 2016, ENEDIS lui adresse un courrier afin de l’informer d’un refus par rapport à sa

demande et afin de lui apporter les arguments concernant l’aspect sanitaire et l’aspect règlementaire

concernant le déploiement des compteurs Linky.

ENEDIS affirme dans sa lettre, que le compteur Linky n’émet pas de radio-fréquences et qu’il communique

par la technique du CPL (courant porteur en ligne) déjà utilisé depuis 1950 pour d’autres appareils

(compteur heures creuses, box internet, babyphone…),  consistant à superposer   au courant alternatif 50

Htz-230V, un signal de faible énergie, à une fréquence supérieure. ENEDIS indique que la communication

CPL fonctionne moins d’une minute par jour, à minuit, la nuit et que le Linky, matériel de classe B de basse

puissance,  n’engendre pas plus de champs électromagnétiques que les compteurs de générations

précédentes, d’autant plus qu’il respecte les normes françaises et européennes.

 

ENEDIS conclut donc qu’aucun risque potentiel pour la  santé publique  ne peut être valablement invoqué

et l’utilisation du principe de précaution ne peut se justifier.

 

ENEDIS, par rapport à l’aspect règlementaire, précise que la commune de Clayes ne peut contester la mise

en oeuvre des compteurs Linky puisque leur déploiement résulte d’obligations qui s’imposent à la société

ENEDIS :  la directive européenne du 13 juillet 2009 concernant les règles communes pour le marché

intérieur de l’électricité et le droit national transposant cette directive dans le Code de l’énergie.

 

ENEDIS indique aussi que Clayes n’est pas compétente pour décider du renouvellement du matériel sur le

réseau de distribution d’électricité car la compétence appartient aux gestionnaires des réseaux publics de

transport et de distribution d’électricité mettent en oeuvre les dispositifs de comptage donc à ENEDIS.

 

ENEDIS affirme aussi que la commune de Clayes ne peut pas donc pas demander de différer le

déploiement des compteurs linky sur ses bâtiments communaux car celle-ci n’est pas gestionnaire du

service de distribution d’électricité. Elle ne peut donc plus décider du renouvellement du matériel.

 

 Du fait aussi du transfert de compétence tranféré au SDE 35, la commune de Clayes n’a pas plus la qualité

d’autorité concédante en charge du service public de la distribution.

 

ENEDIS précise qu’ une réponse ministérielle, publiée au JO du 26 juillet 2016, rappelle le principe selon

lequel  seul le concessionnaire a le droit de développer  et d’exploiter les compteurs linky et que toute

délibération s’y opposant est irrégulière.

 

Après lecture de la lettre ENEDIS, le maire Philippe Sicot nous indique qu’il entend bien nos arguments

concernant les risques électriques liés au compteur linky : surpuissance non admise, disjonctions de

compteur. A titre personnel, il n’a pas d’ailleurs pas envie de l’accepter chez lui.

 

Il a bien entendu aussi que la pose de ces compteurs allait aussi obliger certains habitants à revoir leur

contrat d’électricité à la hausse et donc de payer plus cher leur électricité. Il note aussi la durée de vie

des compteurs qui est plus courte que celle des compteurs actuels.

 

Nous lui rappelons aussi que c’est lorsque les compteurs seront équipés des boitiers  ERL que les

compteurs augmenteront leur puissance et émettront ainsi plus de radiofréquences.

 

Nous lui indiquons aussi l’avis récent de l’ANSES (agence nationale de sécurité sanitaire ) du 15/12/2016

qui indique qu’il n’existe qu’une faible probablilité de risques sur la santé liés aux champs

électromagnétiques alors que toutes les études du CSTB (centre scientifique et technique du bâtiment) ne

sont pas terminées. Pour l’instant l’avis s’appuie uniquement sur la littérature peu fournie sur le sujet et

entre autre celle fournie par Enedis. Les mesures effectuées se sont faites jusqu’à présent en laboratoire et

sur des compteurs de 1ère génération. L’ANSES indique d’ailleurs qu’il est susceptible de rendre un avis

différent si les mesures faites par le CSTB prouvent le contraire.

 

Pour conclure, Philippe Sicot nous informe donc, qu’en tant que maire, afin de ne pas se mettre dans

l’illégalité, il ne peut s’opposer au déploiement des Linky sur les bâtiments communaux dont l’école, la

bibliothèque et la cantine scolaire.


 
 
 

         ET MAINTENANT ….

 

Nous sommes toujours persuadés que: 

ce système est toxique pour la santé, dangereux pour les libertés individuelles, dangereux pour les installations électrique des usagers et ruineux pour nos portefeuilles.

Nous souhaiterions construire une pétition commune aux différents collectif du 35, en vue de porter auprès du SDE35 – Rennes Métropole et l’ensemble des mairies du département, nos réclamations d’usagers. Nous reviendrons vers vous pour vous tenir informé.

En attendant, nous sollicitons votre attention, 

Merci de bien vouloir nous signaler tout problème engendré par la pose de Linky:

– problème ou souci de santé ex : insomnie, bourdonnement d’oreilles, maux de tête, malaise vagal.

– incident technique ex: disjonction du compteur, panne d’appareil électrique …

– conséquences financières : obligation de souscription d’un contrat supérieur, tarification plus élevée….

 

Nous les collectons dans une base en vue d’appuyer notre pétition à venir.

Pour cela envoyez nous un email à stoplinky.clayes@laposte.net

N’hésitez pas à diffuser cette information autour de vous,

ceux qui veulent s’inscrire à notre liste, doivent juste nous envoyer un email à l’adresse du collectif: stoplinky.clayes@laposte.net

Nous restons à votre écoute.

Bien cordialement,

Le collectif de Clayes,

D ->   documents du collectif de Clayes:

1- courrier de refus – suivre ce lien: http://wiki.priartem.fr/lib/exe/fetch.php/dossiers:compteurs:linky:kit_action:linky_modele_1_courrier_type_refus.pdf

Envoyer ce courrier à ENEDIS Paris en AR + (éventuellement en courrier simple au PRIARTEM) suffit !

2-courrier-facultatif-de-contre-reponse-lettre-enedis-nolinky

3-info-lettre-auxvoisins-distribuee-en-mai-2016

_________________________________________________________________________________________________

Très important : documents pour les particuliers

pour 
refuser les compteurs Linky

Mercredi 22 février 2017

Madame, Monsieur, 

A ce jour, plus de 320 municipalités ont souhaité s’opposer au déploiement sur leur territoire des compteurs communicants Linky, Gazpar et cie. Mais, hélas, il y a aussi beaucoup de maires qui n’ont pas encore pris leurs responsabilités.

J’ai donc demandé à un cabinet d’avocats spécialisés de travailler sur ce sujet et de mettre au point des documents pour que les particuliers puissent se défendre.

Ces documents sont ici en fichier lié et désormais en ligne sur le site du Cabinet d’avocats (ainsi que les documents récemment publié pour les communes) :

https://www.artemisia-lawyers.com/fran%C3%A7ais/publications-et-interventions/compteurs-linky

Comme pour les communes, certains documents peuvent laisser à penser qu’il s’agit de s’accommoder des compteurs Linky, d’exiger qu’ils soient posés de façon légale : en réalité, il s’agit bien de mettre en défaut Enedis et d’empêcher la pose des Linky.

Remarques :

– Vous pouvez noter que le document en annexe 4 vous permet d’interpeller votre maire et de le mettre face à ses responsabilités.

– Les particuliers concernés par un nouveau raccordement vont pour leur part pouvoir mettre à profit une étonnante erreur des autorités, mise au jour par nos avocats :  seul le distributeur de gaz GrDF est compétent pour installer un compteur Linky sur les nouveaux points de raccordement, Enedis le fait donc de façon parfaitement illégale !

– Par contre, nous travaillons encore pour proposer des solutions aux gens qui ont hélas déjà un Linky qui leur a été posé et imposé.

Pour mémoire, le présent message n’a pas pour objet de revenir sur les raisons du refus de ces compteurs, elles sont expliquées en détail par ailleurs, par exemple sur le site http://refus.linky.gazpar.free.fr ;

Tout au plus convient-il de rappeler que les graves problèmes posés par les compteurs communicants ne se limitent pas à la question des ondes électromagnétiques, loin de là (lourde faute environnementale et financière, réelle mise en cause de la vie privée, etc). Et que la question des ondes, contrairement à ce qu’Enedis et les agences officielles tentent de faire croire, n’est en rien « réglée », et rappelle furieusement les dossiers de l’amiante, du tabac, de la radioactivité, des pesticides, dont la population est plus que jamais victime.

Des gens ont décidé d’entrer jusque dans nos logements pour poser leurs compteurs espions et nuisibles, et faire leur business en nous ordonnant de nous taire et de baisser les yeux : ne nous laissons pas faire !

Bien cordialement

Stéphane Lhomme

Conseiller municipal de Saint-Macaire (33490)

Animateur du site http://refus.linky.gazpar.free.fr

Note concernant le financement : les présents documents vous sont proposés gratuitement. Ils ont été mis au point par Me Magarinos-Rey ( https://www.avocat-magarinos-rey.com ), déjà connue pour avoir défendu le droit d’utiliser des graines contre les prétentions totalitaires de la multinationale Monsanto. Pour le financement de ce travail, j’ai obtenu une aide de l’association Artemisia, précisément crée par Me Magarinos-Rey pour la prise en charge de dossiers concernant l’environnement, la santé, la démocratie. Je vous invite, si vous le pouvez et le souhaitez, à aider Artemisia à reconstituer ses fonds pour de prochains dossiers, en contribuant ici : www.artemisia-aisbl.org/français/nous-rejoindre

Note complémentaire : je rappelle que je ne vends rien et ne suis candidat à rien, et que j’agis dans cette affaire uniquement pour contribuer autant que faire se peut à l’intérêt général. SL

_________________________________________________________________________________________________

E-> Pétition Change.org de STOP LINKY GRAND PARIS

LINKY : RAPPEL À LA LOI – Lettre ouverte à Enedis

STOP LINKY GRAND PARIS

2 FÉVR. 2017 — Bonjour à tous et, avec retard, Bonne Année,

— 3886 signatures sur notre pétition. Merci continuez à la faire connaître.
https://www.change.org/p/pas-de-compteurs-communicants-sans-garanties

— 321 communes refusent, malgré les menaces, les compteurs communicants
http://refus.linky.gazpar.free.fr/

— Des collectifs se créent chaque jour dans toute la France

— D’innombrables personnes ont envoyé des lettres de refus en Recommandé avec RAR et/ou par Sommation de ne pas faire délivrée par huissier

— Le nombre des incendies de compteur électrique augmente d’une façon incroyable sans que, cependant, les journalistes n’indiquent le type de compteur dans leurs articles mais nous recevons de plus en plus de témoignages incriminant des Linky. 
— 160 incendies (liste non exhaustive) pour l’année 2016
— 32 incendies (liste non exhaustive) depuis le 1er janvier 2017 à la date du 30 janvier

Enedis ne veut rien savoir ou plutôt tente d’ignorer le raz de marée des refus et des protestations que ses installations forcées, souvent dans la violence ou par la ruse, génèrent.
Pourquoi ? Parce que rien, dans la loi, ne l’autorise à nous imposer ces compteurs communicants et surtout pas le Linky

Alors ? Eh bien il est temps de faire un rappel à la loi.
Une lettre ouverte à M. Monloubou, président du directoire d’Enedis, en réponse à la lettre anonyme qu’Enedis envoie aux protestataires, a été mise en ligne demandant des preuves de la légalité de ce programme Linky.
https://www.change.org/p/lettre-ouverte-a-enedis

Il est temps d’en finir avec ce déni de droit.
Nous avons besoin de vous
C’est pourquoi nous vous invitons à la signer en nombre.

Nous sommes en période électorale : copie en sera donc adressée à
— M. François Hollande, président de la République
— Mme Ségolène Royale, ministre de l’environnement
— Mme Marisol Touraine, Ministre de la Santé

Cette lettre pourra servir aux actions judiciaires qui sont en cours d’élaboration, il est donc important qu’elle soit largement soutenue et partagée

On compte sur vous
Pour signer cette Lettre ouverte :https://www.change.org/p/lettre-ouverte-a-enedis